Coûts et modalités

Choisir la solution au pair

Pour trouver une fille au pair (n’importe quel type), vous pouvez passer par plusieurs modes : sites spécialisés (psst ! Bestnounou.com…), petites annonces et agences. Ce dernier mode est le plus conseillé, bien que payant, car vous bénéficiez d’un cadre physique ; les échanges et la démarche dans son ensemble sont particulièrement structurés.

Les horaires d’un employé au pair ne sont pas non plus les mêmes que ceux d’une nounou conventionnelle. Il travaille entre 12 et 15 heures par semaine, dans une limite de 964 heures par an.

La solution « au pair » ne concerne plus seulement les jeunes : faites place à la mamie au pair !

 Sur le même principe de la fille au pair, cette mamie 2.0 s’occupe des enfants, fait un peu de ménage et cuisine ; en échange elle est logée et nourrie. Toutefois, elle bénéficie d’une réelle rémunération, déterminée à l’avance.

Un stagiaire au pair ne peut travailler plus de 5 heures par jour et bénéficie d’au moins un jour de repos complet par semaine, dont un dimanche par mois. En effet, il est aussi là pour étudier et ses horaires sont donc aménagés en fonction.

Rémunération et déclaration

Quel que soit le type d’emploi au pair que vous choisissez, la rémunération se fait avant tout en avantages en nature (repas, logement, argent de poche).

 Ici, un petit aperçu : à combien revient l’emploi d’un stagiaire au pair ?

Frais d’agence
si vous utilisez leurs services
Entre 400 et 800 € (dépend de la durée du séjour)
Argent de poche
Équivaut à une rémunération
Entre 264 € et 316,80 €
Frais de transport
(transports en commun, essence)
Environ 50 € par mois
Cotisations URSSAF
si stagiaire au pair
Entre 400 et 600 € par trimestre

Repas-logement Estimation de la CCN

Repas : 4,70 € l'unité - Logement : 71€ par mois

Pour un employé au pair, il faut que les avantages en nature octroyés soient au moins égaux au SMIC horaire. Pour en connaitre le montant, référez-vous une fois de plus à la grille des salaires de la CCN des salariés du particulier employeur. Aussi situé au niveau 3, le salaire horaire minimum brut est donc de 9,98 €, majorée de 3% si le salarié possède un certificat de branche tel qu’un CQP. Multipliez ce montant par le nombre d’heures travaillées et vous obtenez la valeur que doivent avoir ces avantages en nature.

Concernant la déclaration, attention car les emplois au pair (tout type) ne se déclare ni au centre Pajemploi ni au CESU mais à l’URSSAF. Pour cela, vous devez vous munir de la déclaration d’employeur des emplois familiaux (Cerfa n°11469-03) – ainsi que de sa note explicative, et leur faire parvenir dans les 8 jours qui suivent l’embauche ou l’accueil. Votre première déclaration équivaudra également à une demande d’immatriculation en tant qu’employeur à la sécurité sociale, et permettra à votre nouvel ami de bénéficier d’un numéro d’affiliation à la Sécurité sociale (en France, les jeunes au pair sont obligatoirement couverts, durant toute la durée de leur séjour). Ce service ne remboursant pas leurs frais médicaux à 100%, il peut s’avérer utile de souscrire à une assurance privée.

Un peu d'aide ?

Si vous choisissez l’option employé au pair (donc un salarié), vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux et du CMG.

A cette fin, il faut pouvoir justifier de certaines conditions établies par l’administration, avant de remplir le formulaire de demande :

  • Avoir une activité professionnelle
  • Le salaire brut de votre employé au pair doit respecter le montant minimum imposé par la CCN.
  • Faire garder un enfant de moins de 6 ans

Le montant et les modalités relatives à cette aide vont dépendre de plusieurs critères (notamment le nombre d’enfants gardés, leur âge et vos revenus). En début de chaque mois, la CAF vous verse donc une prestation équivalant à une charge partielle du salaire de votre employé au pair, après la date de   paiement de salaire prévue au contrat et une fois le salaire déclaré. Toutefois, un minimum de 15% de ce salaire reste à votre charge.

 → Plafond de vos revenus 2014 en vigueur du 1er janvier au 31 décembre 2016

 

Enfant(s) à charge

Revenus

Inférieurs à

Ne dépassant pas

Supérieurs à

1 enfant

20 509 € *

21 332 € *

45 575 € *

47 405 € *

45 575 € *

47 405 € *

2 enfants

23 420 € *

24 561 € *

52 044 € *

54 579 €

52 044 € *

54 579 € *

3 enfants

26 331 € *

28 435 € *

58 513 € *

63 188 € *

58 513 € *

63 188 € *

+ de 3 enfants

+ 2 911 €

+ 3 874 €

+ 6 469 €

+ 8 609 €

+ 6 469 €

+ 8 609 €

 

Montants mensuels maximums de la prise en charge en fonction des plafonds de revenus (du 1er avril 2016 au 31 mars 2017)

Agé(s) de moins de 3 ans

461,40 €

290,94 €

174,55 €

Agés de 3 à 6 ans

230,70 €

145,49 €

87,28 €

 
20 509 € * : si votre enfant est né ou adopté à compter du 1er avril 2014
21 332 € * : si votre enfant n’est pas né ou adopté à compter du 1er avril 2014
*/*Ce montant est majoré de 40% si vous êtes seul(e) à élevez vos enfants.

 

En souscrivant au CMG, vous êtes exonérés des cotisations sociales qui incombent à l’emploi d’un employé au pair à hauteur de 50% du montant total dû (c’est votre CAF qui le prend en charge, et qui le règle à Pajemploi).

Par contre, si vous décidez d’accueillir un stagiaire au pair, vous n’avez droit ni aux aides de la CAF ni aux avantages fiscaux. Les cotisations trimestrielles sont donc entièrement à votre charge.

Résilier son contrat au pair

Hélas, il peut parfois arriver que ça se passe mal : la jeune fille a le mal du pays, n’a pas d’autorité sur les enfants, se sent seule, ne vous plait pas ou inversement, se décourage à la moindre difficulté… Ou ne veut simplement pas rester ! Avec un préavis de 2 semaines, la rupture est notifiée au moyen d’une lettre de résiliation, sur papier libre. Mais pensez avant à essayer de résoudre les petits malentendus en discutant ouvertement, peut-être que tout n’est pas perdu.

Cette rupture intervient avant la fin du séjour ; vous devez donc impérativement en informer la DIRECCTE et/ou l’URSSAF (selon les démarches que vous avez dû entreprendre pour déclarer et avant d’accueillir votre jeune au pair). Le visa étant sûrement encore valide, la fille au pair peut envisager de trouver une autre famille, auquel cas sa décision devra être validée par le bureau des étrangers de votre lieu de résidence, sous certaines conditions (propres aux régions).

→ Quelques infos sur les jeunes filles au pair étrangères

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer